MAP6-Spécial Euro-BRICS ! Partenariat Euro-BRICS : En route pour le monde d’après la crise, par Franck Biancheri


Edito MAP6-Spécial Euro-BRICS - Mai 2012



MAP6-Spécial Euro-BRICS ! Partenariat Euro-BRICS : En route pour le monde d’après la crise, par Franck Biancheri
Téléchargez MAP6-Spécial Euro-BRICS (gratuit)

Un numéro spécial Euro-BRICS réalisé en partenariat avec l'Université MGIMO de Moscou

Avec ce numéro spécial de MAP consacré à la future coopération Euro-BRICS, LEAP/E2020 poursuit son exploration du chemin qui conduit au monde d’après la crise. En l’occurrence, avec le partenariat Euro-BRICS, il s’agit d’anticiper les processus qui vont permettre de bâtir la gouvernance du XXI° siècle et permettre un rééquilibrage pacifique des relations entre les puissances-clés de la planète.

Si nous avons choisi de publier ce numéro juste après l’élection présidentielle française, ce n’est pas un hasard. En effet, la défaite de Nicolas Sarkozy marque la fin de la parenthèse américaniste de la France qui a entraîné ce pays à s’aligner intégralement depuis 5 ans sur les positions géopolitiques de l’axe Washington/Londres/Tel Aviv. La victoire de François Hollande marque au contraire, non seulement le retour à une vision géopolitique gaullo-mitterandienne (vision d’une Europe indépendante), mais aussi l’affirmation de la nécessité, voire de l’urgence, d’explorer de nouvelles relations avec les BRICS.

Comme on pourra le constater dans ce numéro de MAP, la coopération Euro-BRICS est déjà bien avancée dans de nombreux domaines (science, technologie, économie, …) mais il lui manque encore un référentiel politico-diplomatique clair qui seul permettra à cette relation d’avoir un impact constructif sur l’évolution du monde. L’Allemagne a déjà ouvert la voie en 2011 au Conseil de Sécurité de l’ONU, à propos de l’intervention militaire en Libye, en s’abstenant au côté de la Chine, de la Russie et du Brésil. Mais, du fait des positions américanistes prises par la France, rien de structurel ne pouvait émerger en la matière pour approfondir les intérêts communs de l’Euroland et des BRICS. Pourtant, de la crise économique et financière mondiale à la crise des dettes souveraines dans l’Euroland en passant par l’évidente impasse des aventures militaires occidentales, les sujets de convergence sont nombreux entre Européens, d’une part, et Russes, Chinois, Indiens, Brésiliens et Sud- Africains, de l’autre. Et le changement de pouvoir en France va justement permettre à l’Euroland, ou au moins à un noyau de pays pionniers autour du tandem franco-allemand, de poser d’ici 2013 les bases d’un vrai partenariat stratégique Euro-BRICS.

Bien entendu, comme dans tout partenariat, il y a aussi de nombreux sujets de friction et il existe des désaccords. Mais c’est justement pour cette raison qu’un tel dialogue est nécessaire. S’il existait un référentiel politico-diplomatique Euro-BRICS, les tensions autour de la taxe carbone européenne sur les compagnies aériennes non européennes n’envenimeraient pas depuis des mois les relations entre Bruxelles d’une part, et Pékin, Moscou, New Delhi, … d’autre part. En effet, un “facilitateur” aurait depuis longtemps été nommé au niveau européen pour trouver un terrain d’entente entre les différents partenaires, notamment au niveau de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), au lieu de laisser la Commission européenne enfoncer l’UE dans une position intenable à terme. Le facilitateur permettrait ainsi de contourner la posture idéologique de la Commissaire Connie Hedegaard (1) en charge du dossier à la Commission et d’éviter la montée en puissance d’un affrontement qui ne peut que desservir la coopération entre l’Europe et les BRICS.

Au-delà de cet exemple et de nombreuses coopérations bilatérales Euro-BRICS, c’est certainement au sein du G20 que le rôle d’un tel partenariat se fera sentir dès 2013. Sur les questions de la réforme du système monétaire international et notamment de la devise mondiale de référence comme sur les problèmes de contrôle des grands opérateurs financiers privés, l’Euroland et les BRICS ont des intérêts stratégiques fortement convergents. Et ensemble, ils constituent une large majorité du G20. C’est donc d’eux et d’eux seuls que peut émerger une vision du monde d’après la crise et une dynamique permettant de la mettre en oeuvre. Car, comme l’a souligné LEAP/E2020 dès 2009 et le G20 de Londres, sans remise en cause du rôle du Dollar US et sans contrôle sévère des grandes institutions financières privées, il n’y aura pas de sortie de crise possible.

Or, en ce mois de Mai 2012, pour la première fois depuis le début de la crise mondiale, les conditions nous paraissent désormais réunies pour pouvoir avancer rapidement en matière de coopération stratégique Euro-BRICS et faire ainsi progresser les chances de surmonter la crise actuelle.

LEAP/E2020 et le MGIMO, avec toute l’équipe de MAP, espérent donc que ce numéro spécial de MAP vous aidera à vous faire une idée du chemin à parcourir dans les années à venir et vous offrira une vision plus claire des grands changements géopolitiques que les prochaines années vont apporter par rapport au monde que nous connaissons depuis 1945.

Dernier élément, ce numéro spécial Euro-BRICS de MAP sera disponible non seulement en Français, Anglais, Allemand et Espagnol comme les numéros habituels, mais aussi en Portugais, Russe et Chinois.

---------
Notes:

(1) A ce sujet, je rappelle que la même Connie Hedegaard, alors ministre danoise de l’environnement, avait dû abandonner en Décembre 2009 la présidence du Sommet de Copenhague sur le Climat du fait d’une révolte générale contre sa gestion des négociations. Un “détail” qui ne devrait pas échapper aux Européens dans leurs discussions actuelles avec les BRICS au sujet de cette taxe carbone. Source : Guardian, 16.12.09

Téléchargez MAP6-Spécial Euro-BRICS (gratuit)

---------------

SOMMAIRE

EDITO - Partenariat Euro-BRICS : En route pour le monde d’après la crise, par Franck Biancheri (p.3)

INSTITUTIONS - Résultats du quatrième sommet des BRICS et perspectives de coopération entre les BRICS et l’Union européenne, par Prof. Valery Vorobiev (p.5)

REFERENTIEL - Conclusions du séminaire fondateur du processus Euro-BRICS, par LEAP (p.7)

PARTENARIAT STRATEGIQUE - Perspectives pour une coopération stratégique Euro-BRICS : un regard du Brésil, par Alexander Zhebit (p.9)

GEOPOLITIQUE - La Russie et le Brésil dans le groupe BRICS, ambitions pour l’avenir, par Ludmila Okouneva (p.12)

ECONOMIE - Le rôle de la coopération UE-BRICS, par Chandrasekharan Jayanthi (p.14)

COMMERCE - La coopération des BRICS au service de la formation d’une politique commerciale et les priorités de coopération BRICS et Euro-BRICS, par Dr. Tatiana M. Isachenko (p.20)

SYSTEME MONETAIRE - Les décideurs chinois à deux doigts de libéraliser la balance des capitaux, par Zhu Changzheng (p.22)

EDUCATION - Perspectives de collaboration dans le domaine de la connaissance, par Anna Makarenko (p.25)

DOSSIER : AEROSPATIALE
. La voie européenne vers l’Espace passe par la Chine et la Russie, par Stefan Hilgermann (p.27)
. L’Eurobrics et les technologies de souveraineté : le spatial, par Jean-Paul Baquiast (p.29)
. D’Europe, de BRICS, d’Espace : une contribution au débat sur la coopération Euro-BRICS en matière spatiale, par Tanja Masson-Zwaan (p.31)

Téléchargez MAP6-Spécial Euro-BRICS (gratuit)

Mardi 22 Mai 2012
LEAP/E2020 - MGIMO
Lu 13245 fois

GEAB N°90- Sommaire

- Publié le 15 decembre 2014 -

Crise systémique globale 2015 – pétrole, monnaies, finance, sociétés, Moyen-Orient : Très Grande Tempête dans le Port de l’Occident !
Lire le communiqué public
- « Crise systémique globale : la fin de l’Occident tel qu’on le connaît depuis 1945 »
- La crise pétrolière est systémique parce qu’elle est liée à la fin de l’ère du tout-pétrole
- L’Amérique dans tous ses états
- L’Europe post-Ukraine : beaucoup de questions
- Trois missions pour la nouvelle Europe : régler la crise ukrainienne, remettre en route les relations euro-russes, échapper à un QE européen
- Moyen-Orient : la grande valse des alliances traditionnelles
- Arabie Saoudite, Iran : les alliés changent de camp
- Et les « valeurs » occidentales dans tout cela…
S’abonner

2015 – Nouvelle phase de la crise : la crise pétrolière systémique
- L’impact de la spéculation
- Guerre des prix
- Crise pétrolière systémique et finance
- Crise pétrolière systémique et géopolitique
S’abonner

Investissements, tendances et recommandations
- Pétrole : attention !
- Secteurs hauts consommateurs d’énergie comme les compagnies aériennes
- Énergie renouvelable : le bon et le moins bon
- 2015 : Rebond de l’euro et du yen
- Or : toujours sûr
S’abonner

Évaluation de nos anticipations pour l’année 2014 : 69 % de succès
L’exercice d’évaluation de nos anticipations fait ressortir le caractère exceptionnel des événements de l’année, avec notamment la crise ukrainienne...
S’abonner